La première tranche fait sa rentrée !

Depuis quelques semaines, les chantiers de construction ont débuté sur la première tranche de l’éco-quartier. L’occasion de faire le point en cette rentrée de septembre.

Alors que la végétation prenait racine sur la première tranche de l’éco-quartier, en coulisse, l’ensemble des acteurs des 3 Fontaines s’activait pour préparer la suite des opérations. Après plusieurs mois de travail intense et une longue étape de consultation des entreprises – faite de discussions, d’échanges et de négociations – les constructions ont pu démarrer sur la première tranche, dernière étape avant la livraison des logements.

Après le lot N2, les chantiers ont démarré sur le lot S3, juste avant que ne suivent les lots S2 et N1 (voir la carte). Pour ce qui est du lot S1, l’arrivée des engins est prévue pour l’automne.

Deuxième et troisième tranches

À peine les travaux de cette première tranche lancés que déjà l’ensemble des acteurs du projet sont au travail pour préparer la deuxième tranche. Depuis peu, l’on connaît ainsi les promoteurs et leurs équipes qui œuvreront sur les lots disponibles.

Pour le lot S5, c’est le projet du Crédit Agricole Immobilier qui a été retenu avec le cabinet d’architectes Faye Architectes et le paysagiste Plein Air Paysage. Le lot S6, déjà attribué au COL, est entré en phase d’études avancées. Quant au lot S11, le groupe Eiffage a remporté le marché avec ses deux partenaires pour cette opération : Les Architectes Anonymes et A+R Paysagistes. Le dépôt des permis de construire devrait avoir lieu fin 2019.

De son côté, la SATEL, organisme chargé de la maîtrise d’ouvrage, a déjà prévu la viabilisation de l’ensemble de l’éco-quartier à partir de janvier 2020. Les deuxième et troisième tranches seront ainsi prêtes pour rapidement accueillir les étapes de terrassement.

Des règles de chantiers pour le confort de tous

Le 25 juin dernier s’est déroulée une réunion de préparation pour les chantiers de la première tranche. La Mairie, la police municipale ainsi que les opérateurs se sont réunis pour s’entendre sur un ensemble de règles de bonne conduite. Parmi elles, la sécurité du chantier et de ses environs, la protection de la végétation déjà installée sur la première tranche, le respect des espaces publics ou encore la tranquillité des riverains avec la mise en place d’horaires adaptés pour limiter les nuisances sonores.

2019-09-11T16:42:20+00:0016 septembre 2019|Travaux, Vie du chantier|